PH 3½


La lampadaire PH 3½-2½ fait partie de la famille PH 3-abat-jour, et le principe du luminaire PH 3-abat-jour a été réalisé durant les quelques mois mouvementés de l'hiver 1925-26 pour une grande halle d'exposition à Copenhague, au Danemark, appelée « Forum ». Voici ce que Poul Henningsen déclara à propos de ce nouveau luminaire en 1926 : « La véritable innovation du luminaire PH est qu'il produit un éclairage aussi bien sans éblouissement qu'économique. Il est assez facile de créer un éclairage sans éblouissement (lumière indirecte et avec un abat-jour épais) si une portion de la lumière peut être gaspillée, et il est également simple de réaliser des luminaires qui sont très efficaces si vous ignorez le fait qu'ils irritent fortement les yeux (forte réflexion spéculaire, etc.), mais la réalisation d'un éclairage à la fois économique et sans éblouissement est un art ». Avant le développement du luminaire à 3 abat-jour, Poul Henningsen et Louis Poulsen ont collaboré pour la conception de luminaires pour le pavillon danois de l'exposition mondiale de Paris en 1925. Lorsque Poul Henningsen a conçu les luminaires pour l'exposition mondiale, il avait déjà en tête l'idée d'utiliser la spirale logarithmique comme base pour une nouvelle structure d'abat-jour. La combinaison de réflexion diffuse et de courbe d'abat-jour logarithmique donna également à Poul Henningsen l'opportunité de contrôler l'éclat et la nuance du luminaire puisque chaque abat-jour diminuerait de façon égale la quantité de lumière émise en fonction de la distance avec l'ampoule. Les transitions de luminosité entre chaque abat-jour apparaîtraient également harmoniques. La taille relative des abat-jour et leur positionnement fut déterminé par le besoin de réduire l'éclat, la disposition de la lumière sur les abat-jour et les besoins en distribution lumineuse, en fonction de certains principes remarquablement simples. Dès le début, il était évident que le concept était extrêmement flexible. Non seulement il était possible d'obtenir de nombreuses tailles différentes, mais aussi avec différentes parties inférieures ayant une surface peinte en blanc, argentée ou dorée. Ces différentes parties inférieures pouvaient fournir différentes propriétés d'éclairage. Poul Henningsen imagina que dans un restaurant la lumière devait être chaude et intime et qu'il fallait donc utiliser une surface dorée, à la différence de l'hôpital ou du cabinet de dentiste où il convient d'utiliser la surface peinte en blanc. Les premiers luminaires furent tous réalisés avec des abat-jour en métal, mais PH voulu également développer une variante pour le luminaire qui montrerait une courbe de distribution lumineuse avec moins d'éclairage vers le bas. Le résultat fut un abat-jour réalisé en verre opale avec une partie inférieure sablée. Les abat-jour laissaient passer 12 % de la lumière et contribuaient à l'éclairage d'ambiance de la pièce tandis que la plupart de la lumière était encore réfléchie vers l'extérieur et le bas par les parties inférieures mattes des abat-jour. Les mêmes principes qui régissent les abat-jour en métal mat régissaient ce nouveau matériau d'abat-jour. Les luminaires PH étaient conçus comme un système d'éclairage rationnel dans lequel la taille de l'abat-jour, son matériau et ses surfaces pouvaient être combinées mutuellement en fonction de la nature du projet. Chaque taille d'abat-jour supérieur possède un jeu d'abat-jour médian et inférieur de sorte que les proportions entre les abat-jour soient d'environ 3:2:1. L'un des premiers modèles de base est le PH 5/5. Le premier chiffre de la fraction indique le diamètre approximatif de l'abat-jour supérieur et le second chiffre indique que les abat-jour médian et inférieurs ont été prévus pour cet abat-jour supérieur en particulier. Cela signifie que le 5/5 possède un abat-jour supérieur d'un diamètre de 50 cm, un abat-jour médian d'un diamètre de 31 cm et un abat-jour inférieur d'un diamètre de 16,5 cm. Cette combinaison convenait lorsque le luminaire devait être accroché en hauteur, mais lorsque les suspensions furent accrochées plus bas, il était conseillé d'utiliser une combinaison d'abat-jour supérieur de grande taille et d'abat-jour médian et inférieur plus petits. C'est ainsi que sont nés le PH 2/1 ou 3/2. Le système PH3-abat-jour a été lancé comme solution de suspension, mais s'est très rapidement développé vers d'autres types de luminaires pour tables, lampadaires, appliques et un grand nombre de lustres différents. Le résultat de l'utilisation de tailles, matériaux, surfaces, couleurs et sources lumineuses différents, est le développement de plus d'un millier de variantes au fil des ans.

  • Prix réduit
PH 3½-2½  FLOOR

PH 3½-2½ FLOOR

1 610,00 €
1 449,00 € -10%
TTC Livraison: 4 semaines

Le luminaire est conçu selon le principe d'un ensemble d'abat-jour réfléchissants,, qui dirige la majeure partie de la lumière vers le bas. Les abat-jour sont composés de trois couches de verre opalisé soufflé, poli à l'extérieur et sablé à l'intérieur, qui émettent une lumière douce et diffuse.

Modèle
Couleur
Quantité

5744162199

Fiche technique

Famille
PH 3½-2½ Floor
WATT / VOLT (suggested)
1x70W E27

Références spécifiques

ean13
5703411127124

4 autres produits de la même catégorie:

Nouveau compte S'inscrire